Les Grades de haut niveau

Les grades de haut niveau an Aïkido

Les Grades de haut niveau

Qu’importe si l’on aspire à être haut gradé un jour, connaître le sens de ces hauts grades nous explique en partie ce vers quoi mène l’Aikido. En prenant le temps de réfléchir sur la direction proposée par ces grades, le pratiquant d’Aikido peut s’il le souhaite, prendre conscience de la voie sur laquelle il chemine et faire évoluer en conséquence sa pratique quotidienne.

Les grades, jusqu’au grade de 4ème Dan inclus, correspondent à une progression dans l’aïkido au plan technique. Cette technique doit être considérée comme une base, permettant au pratiquant un développement de toutes ses potentialités.

A partir du Godan (5ème Dan), la maîtrise technique de l’aïkido doit être complétée par une maîtrise au plan spirituel et au plan du comportement général.

Sens et niveau du Godan (5ème Dan)

L’art respecte les principes et l’esprit, commençant à se dégager de la forme, ne reste plus prisonnier de l’aspect extérieur de la technique. De nouvelles solutions techniques apparaissent en fonction des situations.

Sens et niveau du Rokudan (6ème Dan)

La technique est brillante, le mouvement est fluide et puissant. Il doit s’imposer comme une évidence à celui qui regarde. La puissance et la disponibilité physique comme la limpidité du mental s’unissent sans ambiguïté dans le mouvement et s’expriment aussi dans la vie quotidienne.

Nota : Il pourra par exemple être demandé aux candidats, de participer à un stage de deux jours et de préparer un mémoire écrit, trois mois avant sa présentation. Le candidat sera notamment invité à diriger un cours ou effectuer une présentation en relation avec son mémoire.

Le stage pourra être animé par un collège d’experts qui formuleront un avis en fin de stage. Cet avis pourra donner lieu à une proposition de promotion Haut Niveau présentée à la CSDGE.

L’attribution de grades supérieurs au 5ème Dan doit être fondée sur la vérification que le pratiquant, après avoir été construit par l’aïkido, peut trouver le chemin d’une liberté et d’une expression plus personnelles. Les modalités d’attribution de ces grades, à ces niveaux, ne peuvent être simplement transposées de celles des quatre premiers dan.

Sens et niveau du Nanadan (7ème Dan)

L’Etre se débarrasse de ses obscurcissements et apparaît sous sa vraie nature ; il manifeste son vrai soi. Libre de tout attachement il éprouve la joie de vivre ici et maintenant.

Sens et niveau de Hachidan (8ème Dan)

Au-delà de la vie et de la mort l’esprit clair est ouvert, capable d’unifier les contraires, sans ennemi, il ne se bat pas. Sans combat, sans ennemi, il est le vainqueur éternel.

Sans entrave il est libre, libre dans sa liberté. O Senseï disait « En face de l’ennemi il suffit que je me tienne debout sans rien de plus ». Sa vision englobe et harmonise la totalité.

Mais rien ne s’arrête là. Même l’eau la plus pure peut pourrir dans une mare ; il ne faut jamais oublier l’esprit du débutant accomplissant son premier pas.

Denis Degioanni

Denis Degioanni

Auteur de cet article, je suis adhérent et enseignant chez Stade Laurentin Aïkido
Denis Degioanni

2 responses on “Les Grades de haut niveau

  1. […] Les grades de haut niveau […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *